nimporteou.com
traditions de la Toussaint en France 
Société

Les traditions de la Toussaint en France 

La Toussaint trouve ses racines au IVe siècle en Orient. Les chrétiens célébraient alors la fête de tous les martyrs. La date à laquelle cette fête a lieu a changé au fil des siècles pour s’arrêter au 2 novembre. Il est important de différencier la Toussaint de la fête des Morts. En effet, le 1er novembre est un jour est férié, car c’est avant tout une célébration catholique de tous les saints qui ont construit l’histoire de l’église. La fête des Morts quant à elle est une journée dédiée aux souvenirs des morts. Étant donné que cette date n’est pas fériée, la population française à l’habitude d’honorer ses disparus la veille, soit le jour de la Toussaint. Chaque année, les Français respectent un certain nombre de traditions visant à rendre hommage à leurs défunts. Découvrons-les ensemble.

Se rendre au cimetière

Lors de la Toussaint, 35 millions de Français se rendent au cimetière afin d’honorer leur proche. Chaque famille possède sa propre façon de rendre hommage aux âmes qui ne sont plus là. En effet, de nombreuses personnes viennent uniquement pour se recueillir. Pour cela, ils peuvent allumer des bougies qu’ils posent sur la pierre. D’autres profitent de cette date pour entretenir le lieu de repos de leur défunt. Elles procèdent ainsi à un grand nettoyage de la tombe en retirant les fleurs fanées, les feuilles mortes, les objets cassés ou toutes autres saletés qui peuvent s’y installer. On voit également des proches décorer la tombe à cette date. Alors, ils se procurent :

  • des fleurs ;
  • des vases ;
  • des photos ;
  • des plaques commémoratives ;
  • etc.

Vous pouvez facilement commander vos articles funéraires à apposer sur les sépultures auprès des pompes funèbres de Doudeville.

Fleurir les tombes de chrysanthèmes

Le chrysanthème est la fleur la plus populaire pendant la Toussaint. On constate que 21 millions de pots se vendent pendant cette période chaque année. Cependant, c’est une tradition relativement récente. Avant les années 1850, la population se contentait de déposer des bougies sur les pierres tombales. Puis, cela a été remplacé par les fleurs. Enfin, à l’issue de la Première Guerre mondiale, les chrysanthèmes ont été choisis pour orner les tombes des soldats. Depuis, la tendance s’est répandue à tous les défunts. Cette fleur doit son succès à la saison. Elles sont effectivement pratiques, car elles résistent bien au gel. De plus, leur floraison est tardive. Ainsi, cela en fait la décoration extérieure idéale pour l’automne lorsque les températures chutent.

Les traditions culinaires de la Toussaint

Chaque pays possède des traditions culinaires pour la Toussaint. Les Mexicains consomment le Pan de Muerto (le pain des morts) qui est un pain moelleux et sucré en forme de cercle pour rappeler une tête de mort. Le Guatemala prépare le Fiambre qui est en fait un assortiment de crudités, d’œufs, de fromages et de charcuteries diverses à manger sur la tombe des proches disparus. En revanche en France, toutes les régions ne détiennent pas une tradition culinaire pour cette fête. Cependant, en Seine-et-Marne, les niflettes de Provins sont vendues en boulangerie uniquement à cette période. En Corse, la coutume veut que les habitants s’échangent le Salviata, un gâteau à base de liqueur d’anis. Les citoyens de Normandie consomment des pâtés aux poires qui sont en fait des chaussons fourrés. En région briarde, on déguste un gâteau de la Toussaint qui se constitue d’une génoise à la framboise et à la pistache.

Il existe différentes façons de rendre hommage aux personnes décédées de votre entourage. Prières, recueillements ou encore entretien et décoration de la tombe sont des options pour les honorer et continuer de prendre soin d’eux même s’ils ne sont plus là.